9 mois ferme

Albert Dupontel reprend sa casquette de réalisateur pour nous présenter un nouveau long-métrage agréablement conduit par Sandrine Kinberlain. Le réalisateur a tout compris et tout gagné, en rehaussant admirablement le niveau de la comédie française !

Ariane Felder est célibataire, Ariane Felder est juge, Ariane Felder travaille 13h par jour, et cela lui convient. Mais un jour, Ariane Felder découvre qu’elle est enceinte, elle va alors faire appel à sa mémoire pour se rappeler ce qui avait bien pu se passer cette nuit-là, quelques mois plus tôt, au réveillon de la Saint Sylvestre…

9_mois_ferme_sandrine_kiberlain_albert_dupontel_cinema

Un vent de fraîcheur a soufflé dans la salle de cinéma. Cette humble comédie est parvenue à transporter tout un public, leurs réactions en étaient démesurées pour les lieux, nous nous serions crus en plein spectacle vivant : une belle récompense pour ce film plus que réussi.

Le scénario est tout d’abord original et totalement déjanté. La mise en scène et la construction du film sont innovantes (chaque scène est interprétée, vue et revue par son héroïne) ce qui donne un certain rythme au film. La drôlerie des scènes et des dialogues donne une super énergie à cette réalisation, nous ne voyons pas passer le temps. Ils osent tout, ils assument tout, ça passe sans aucune casse pour nos plus grands fous-rires.

Albert Dupontel interprète un taulard attardé mais généreux, et Sandrine Kinberlain est dans la peau d’une juge intelligente mais très coincée. Grâce au talent des acteurs, le duo fonctionne à merveille !

Une comédie française comme nous avons rarement la joie d’en voir, alors profitez-en !

Ci-dessous, la bande-annonce :

Une pensée sur “9 mois ferme

  • 23 octobre 2013 à 14 h 35 min
    Permalink

    Un film drôle qui fait plaisir à voir ! 🙂

    (Reported from Facebook)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.