Consultez nos archives

Nouvelle comédie du réalisateur Philippe de Chauveron (Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu ?, Débarquement immédiat), je me demande encore pourquoi je me suis rendue en salle voir ce film (même si je connais la réponse, je n’avais qu’1h30 devant moi et aucun autre long-métrage ne durait si peu de temps).

Quelle catastrophe, quelle honte ! J’avais déjà détesté la précédente oeuvre du cinéaste, et je crois que je vais arrêter d’aller voir ses créations que j’estime sincèrement fascistes.

Jean-Etienne Fougerole est une figure emblématique de la littérature française marié à une riche héritière. Pour la promotion de son livre « A bras ouverts » lors d’un débat télévisé, son opposant le met au défi d’appliquer ce qu’il préconise dans son ouvrage : accueillir les plus démunis. Relevant le challenge et diffusant son invitation en direct à la télévision, il sera des plus surpris en voyant débarquer chez lui le soir même une famille de Rom.

a-bras-ouverts-christian-clavier-elsa-comedie

Les bobos vs les immigrés… c’est pathétique

Comment peut-on profiter de l’image déjà négative d’un peuple, et en rajouter une couche ? Je ne comprend pas où est l’humour là dedans ?

C’est tellement facile, cliché, stéréotypé, agressif

Honnêtement j’ai laissé sa chance au film malgré le passé M. De Chauveron, et la presse qui criait au scandale face à cette prestation affligeante (Exemples d’articles : Ouest-France, Huffington Post, Konbini etc.), mais je le regrette.

Un film qui a dû coûter bien cher aux investisseurs, sachant qu’il est porté par une grande vedette de cinéma, Christian Clavier (Jean-Etienne Fougerole), mais aussi Elsa Zylberstein (Daphné Fougerole), Ary Abittan (Babik) et Cyril Lecomte (Erwan Berruto).

Bref, je suis clairement refroidie, et vais définitivement stopper mes tentatives avec ce réalisateur… On peut rire de tout, oui, mais ce film n’a rien de drôle et mériterait le boycott.

Ci-dessous la bande-annonce :

  • Laura Avr 21, 2017

    Sacrée critique. En même temps j’ai vu un reportage sur Ary Abittan avec un extrait du film et déjà là j’ai pas compris où était l’humour. Heureuse de ne pas avoir dépensée 10€ pour ce truc là.

  • Mary Avr 26, 2017

    Oui, une véritable honte !

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

*