Consultez nos archives

Après le succès d’ « Happiness Therapy » l’an dernier, le réalisateur David O. Russel revient avec un long-métrage qui se veut « à l’ancienne ». Un peu d’humour, une arnaque bien ficelée (ou pas) et une manière de filmer old school, cela semblait bien parti. Malheureusement pour lui, on s’ennuie pas mal, 2H18 pour une arnaque qui finalement n’est pas si folle que cela, c’est un peu trop…

Irving Rosenfeld est un escroc brillant, et suite à sa rencontre avec la belle Sydney Prosser, ses affaires deviennent un véritable succès. Jusqu’au jour où, piégés par Richie DiMaso, agent du FBI, ils se retrouvent à bosser pour les fédéraux afin de sauver leur peau. Mais fricoter avec la mafia pour mettre sous les verrous de nombreux hommes politiques corrompus semble très risqué à Irving, surtout quand son épouse, Rosalyn, vient à s’en mêler au risque de tous les faire chuter.

american_bluff_david-o-russel-jennifer-lawrence-Amy-Adams-americain-film

Nous avons dans un premier temps été surpris par le film. La bande-annonce très rythmée ne nous présentait pas cela, on s’attendait par exemple à quelque chose qui partait dans tous les sens (arnaque, argent, faussaire…), et une Jennifer Lawrence qui faisait partie des personnages principaux,  alors que… pas du tout !

Le point positif est l’ambiance à l’ancienne, costumes, décors, lumière et autres plans, font vraiment « vieux films ». Par contre c’est sympa au début, puis cet effet « débutant » et ces zooms rapides trop fréquents font vites mal à la tête.

Pourtant basée sur une histoire vraie, la manière dont l’intrigue est amenée ne la rend pas crédible. Cela aurait pu être très bon (certains bluffs sont montés à merveille comme dans « Ocean’s Eleven » par exemple), mais à vouloir faire quelque chose de trop gros, c’est devenu long et par moment ennuyeux. L’humour est par contre bien dosé, on sourit comme dans une comédie sans pour autant que cela nous sorte de l’ambiance thriller, ça nous a assez plu.

Bref, nous ne disons pas que cette réalisation est un échec, loin de là, nous avons tout de même apprécié. Simplement, pour le film le plus nommé de 2014 (avec déjà 3 récompenses aux Golden Globes) nous nous attendions à quelque chose qui s’approche un peu plus de la perfection

Nous avons peut être été dupés par ce casting énorme : Christian Bale (Irving Rosenfeld), Amy Adams (Sydney Prosser), Bradley Cooper (Richie DiMaso, FBI), Jennifer Lawrence (Rosalyn Rosenfeld), Jeremy Renner (Carmine Polito) […] et une surprise, Robert De Niro (Victor Tellegio). Ils sont bien évidemment tous au top dans leur rôle et la prise de poids de Christian Bale pour interpréter son personnage nous a vraiment impressionnés !

Quoi qu’il en soit c’est un film agréable mais loin des apparences qu’il donnait. On nous en avait mis plein la vue, nous ressortons un peu déçus… David O. Russel est très talentueux mais encore bien loin de Scorsese quand il s’agit de parler mafia. Dommage…

Ci-dessous, la bande-annonce :

  • Sébastien Fév 12, 2014

    Une grande déception ce film !

    (Reported from Facebook)

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

*