Angèle à la Paloma de Nîmes

Charmante et douce petite Angèle, j’essayais depuis de nombreux mois de te voir en concert, ton compte instagram m’ayant totalement séduite il y a quelques années.

Puis, tu as explosé, chanté avec Damso, avec ton frère Roméo, et aujourd’hui tu nous fais le plaisir de te lancer dans une tournée solo pour la sortie de ton album Brol. Alors, évidemment, je n’allais pas louper le coche, et avais réservé mes billets sur Nîmes avant même de savoir que tu allais nous rejoindre sur Montpellier.

Quelques mois plus tard, nous voilà le 13 février. Direction une toute nouvelle salle pour moi, la Paloma.

concert-angele-live-paloma-nimes-13-fevrier-Broll-album

J’ai tendance à apprécier les petites salles, beaucoup plus conviviales que les Arenas destinées aux shows à l’américaine.

J’ai donc adoré La Paloma. Une salle légèrement plus grande que notre Rockstore, mais un style bien marqué, tendance, cosy, mignon, bref, que du positif (j’ai du me retenir d’acheter des cupcakes car il y a même des pâtisseries ! On était loin des paninis fromages et gaufres nutella du Zénith).

Ni une ni deux j’allais prendre place dans la fosse (il y avait également la possibilité d’être au balcon mais j’ai préféré être au cœur du spectacle). Étonnamment, je suis allée voir ce concert avec ma maman. Il faut dire que le public était majoritairement composée de jeunes filles et leur mères, toutes deux accompagnées d’amis. Mais j’étais également parmi quelques trentenaires et autres personnes d’un certain âge.

20h30, la première partie commence enfin. Je vous avouerai que je m’en serai bien passée. Julien Granel était en charge d’assurer l’ouverture de la soirée. Honnêtement, je n’ai pas vraiment de reproche à lui faire. Il a tout donné. Mais le manque de profondeur de ses textes ainsi que sa rythmique endiablée, ne font tout simplement pas partie des mes playlists…

21h30 c’est au tour d’Angèle. Quelle pêche ! Je me suis régalée. Elle est fraîche, belle (comme s’obstinait à la crier la dame derrière moi), drôle, dynamique et talentueuse.

Le concert était humble et rempli de charme. En plus des morceaux de son album, elle nous a proposé quelques reprises délicates. Je ne regrette pas d’avoir fait un peu de trajet pour vivre ce live et vous conseille grandement d’assister à un de ses shows quand vous en aurez l’occasion !

Pour découvrir l’artiste, voici une fois de plus un interview « fast and curious » de Konbini :

Elle vous plait ? Je vous assure qu’elle est vraiment douée. Récemment, elle fût même récompensée aux victoires de la musique 2019, puisque la jeune chanteuse (on oublie parfois qu’elle a tout juste 23 ans) est repartie avec 2 prix : album révélation et l’année et meilleure création audiovisuelle.

Et pour que vous ne ratiez rien, voici ci-dessous le clip en question, réalisé par le cher et tendre de cette demoiselle :

Comme je suis persuadée que vous voulez en voir plus, voici quelques clips ultra créatifs de la jeune Belge :

Et une photo souvenir de la soirée :

Angele-paloma-nimes

2 pensées sur “Angèle à la Paloma de Nîmes

  • 25 février 2019 à 11 h 56 min
    Permalink

    Sympa ton article 🙂 Du coup j’ai envie de la découvrir et d’écouter son dernier album ^^

  • 25 février 2019 à 17 h 28 min
    Permalink

    Elle est géniale cette petite 🙂
    Profites en pour regarder ses clips !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.