Consultez nos archives

Quel génie cet Albert Dupontel. Un cinéaste de talent, qui revient dans nos salles obscures pour nous présenter sa dernière réalisation « Au revoir là-haut ».

Adaptation du prix Goncourt 2013 de Pierre Lemaitre, « Au revoir là-haut » est un long-métrage créatif et spectaculaire qui entremêle parfaitement humour et poésie.

Après la première guerre mondiale, deux rescapés de Guerre décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. L’un est artiste, l’autre comptable, ensemble ils vont monter un coup spectaculaire mais risqué. 

albert-dupontel-film-au-revoir-la-haut-avant-premiere-gaumont-montpellier

OMG ! Quel film ! 

Splendide, magnifique, poétique, drôle, dur. Je me suis pris une grosse claque de cinéma.

J’en ai vraiment pris plein la vue. Chaque image est un véritable tableau. Un grand bravo aux costumiers pour leur incroyable prouesse.

Côté casting, Albert (Albert Maillard) n’avait pas prévu d’interpréter le rôle, mais son acteur principal l’ayant lâché au dernier moment, il s’est retrouvé à devoir passer devant la caméra.

Quand au reste de l’équipe, je ne serai qu’élogieuse à leur propos. Laurent Lafitte (Lieutenant Pradelle), j’adore, et le jeune Nahuel Perez Biscayart (Edouard Péricourt), que j’ai découvert dans 120 battements par minute, est juste incroyable. Mention spéciale également au talentueux Niels Arestrup (Marcel Péricourt) et à la petite Heloïse Balster (Louise).

albert-dupontel-film-au-revoir-la-haut-avant-premiere-gaumont-montpellier-lafitte-laurent

Monsieur Dupontel s’était déjà présenté quelques mois plus tôt dans notre cinéma pour faire découvrir le film non terminé et recueillir tous les retours du public. Cette fois-ci, il nous fait découvrir un long-métrage achevé et justifie chaque choix effectué. Il est vrai qu’au premier abord, Monsieur Dupontel ne parait pas du tout sympathique, des réponses arrogantes à la manière d’un garçon timide sur la défensive. Etant fan, je lui trouvais toujours des excuses, mais on doit l’avouer, il n’aime pas les gens.

Quoi qu’il en soit, c’est tout à son honneur de finaliser ses longs-métrages en fonction du retour du public. Et c’est donc avec d’autant plus d’arguments, qu’il se permet de défendre son adaptation.

Bref, « Au revoir là-haut » sera en salle le 25 Octobre prochain, réservez déjà vos places pour découvrir ce chef d’oeuvre du cinéma français !

Ci-dessous la bande-annonce :

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

*