Avengers : Endgame // iMax 3D

Je crois que je n’ai pas terminé ma réflexion sur « Avengers : Endgame ». Réalisé par les frères Russo (Joe et Anthony), Avengers : Endgame est une sorte d’épisode best of, moins épique que son prédécesseur, qui rassemble les meilleurs des meilleurs.

J’ai apprécié ce 4ème et dernier volet de la saga, c’est un fait. Mais je n’ai pas eu l’étincelle que j’ai pu avoir pour Les Gardiens de la Galaxie par exemple. Peut-être m’étais-je déjà fait le film dans ma tête ?

Je crois qu’en écrivant, mes idées se précisent. Car même si je lui reproche certains défauts, dont un manque de surprise, avec plus de 20 films Marvel Cinematic Universe, tirer notre chapeau ne semble pas de trop.

Cela fait maintenant quelques temps que Thanos a anéanti la moitié de l’univers. Pourtant, de manière imprévisible, Ant-Man revient dans notre dimension. Persuadé qu’il existe une solution spatio-temporelle, il rassemblera les Avengers, afin de sauver tous les disparus et stopper Thanos dans un ultime combat.

Robert-Downey-Jr.-as-Tony-Stark-in-Avengers-Endgame-2019-marvel-disney
Copyright Film Frame ©Marvel Studios 2019

Je préfère vous l’annoncer dès maintenant, je risque de grandement spoiler. Donc si vous n’avez pas encore vu le film, je vous conseille de vous rendre directement en bas de page, au niveau de la bande-annonce.

J’avais étonnamment adoré Infinity War, alors que la saga Avengers était loin d’être à mon goût. Mais ce 3ème volet proposait plus de stratégie, de réflexion, et surtout une fin mystérieuse.

Ici, le film clôture dignement la saga. Un scénario plus profond et sophistiqué qu’à son habitude, des séquences humaines émouvantes, et un équilibre de scènes de combats presque idéal. Le long-métrage dure plus de 3h et je n’ai même pas l’impression d’avoir passé 2h en salle. Car contrairement à nos habitudes, les Avengers ne se tapaient pas dessus. Ils n’essayaient pas non plus de combattre un vilain méchant souhaitant posséder quelque chose pour dominer le monde. Evidemment cela était en trame de fond, mais j’ai apprécié le fait que le film recoupe finalement toutes les histoires vues auparavant. Cela complexifiait la chose tout en la rendant accessible. On intègre des scènes familières, emblématiques, et cela nous rapproche des personnages, un peu comme pour le film X-Men : Days of future past. Cette sensation de connaitre l’environnement nous implique directement dans l’intrigue et m’a donc totalement captivée.

karen_gillan_rocket_avengers_endgame
Copyright Marvel Studios 2019

Ce retour en arrière nous aura également permis une dernière fois, de profiter d’un caméo de Stan Lee, rajeunit numériquement (plus d’explications par ICI).

Même si cela semble évident, l’oeuvre est esthétiquement sublime. Toutes ces planètes, cet univers rassemblé dans un seul est même film, c’est dingue ! Quelle créativité ! Bien entendu, je me suis rendue en salle iMax, le film est d’ailleurs directement tournée dans ce format et propose donc jusqu’à 26% d’images en plus. Je vous le conseille grandement. Par contre pour la 1ère fois, j’émettrai une petite retenue. La 3D n’était pas réellement impressionnante, et j’ai cru voir quelques déformations (notamment sur la scène d’enterrement) sur les côtés de l’image qui m’ont dérangée.

Concernant le ton : du drame, de l’héroïque, sans oublier la marque de fabrique des grands classiques Marvel : le comique. Un trait de caractère moins présent dans ce dernier volet. Bien que Thor ait pris son rôle très au sérieux (et que certains n’aient pas apprécié la blague). Peter Quill vient également en rajouter une petite couche mais j’ai trouvé cela presque trop léger. A ce qu’il parait, la VO était bien meilleure, et laissait place à plus de fantaisie… (il faudra que je le regarde à nouveau dans sa langue originale).

avengers-endgame-scarlett-johansson-jeremy-renner_film-disney-marvel
Copyright The Walt Disney Company

Que d’éloges, mais passons à présent à ce qui m’a gênée.

Pour débuter avec l’aspect dramatique de l’oeuvre, la mort de Black Widow ne m’a faite ni chaud ni froid. Disney aurait-il raté la mise en place de son personnage ? J’ai laissé passer cette séquence comme un train en gare (je tente des métaphores), passant à la suite en l’ayant immédiatement oubliée.

Quant à Tony Stark, son sacrifice était attendu. Depuis Avengers Infinity War déjà, j’ai eu le sentiment qu’Iron Man allait bientôt terminer sa mission. Ajoutez à cela le fait que le personnage soit l’un des plus charismatiques de l’univers Marvel (bien que loin d’être mon favoris), j’ai trouvé cela normal que ce soit lui, le véritable héros. (Ce qui n’était pas forcément le cas de l’acteur, Robert Downey Jr).

D’ailleurs, un peu comme pour GOTS8E3, si vous n’aviez pas deviné la fin avant le lancement, vous la comprenez dès le début. Lorsque The Ancient One, nous parle de Docteur Strange. Ce serait-elle trompée ? Pourquoi a-t-il fait ça ? On comprend alors qu’il aura un rôle primordiale lors du sauvetage de la moitié de l’humanité. Et petit aparté, cette séquence où tous les héros arrivent et simplement magnifique. Black Panther suivi de tous les autres, c’est un spectacle visuel et émotionnel indéniable.

avengers-endgame-fin-saga-marvel-disney
Copyright Marvel Studios 2019

Mais pour revenir aux points qui m’ont dérangée, le hic principal reste la bataille finale. J’avais l’impression d’être dans un jeu vidéo. Un peu comme dans Ready Player One, m’obligeant à chercher Où est Charlie… Alors je ne dis pas que cela est mal fait, car la mise en scène du combat et passement de balle façon coupe du monde de rugby est incroyable, mais j’aurai préféré moins de fouillis… Ces grosses bébêtes métalliques m’ennuient, j’ai eu l’impression que Godzilla et Pacific Rim avaient fait irruption chez Disney.

Enfin, pour terminer sur une note positive, le long-métrage est bourré de références. De Retour vers le futur au Big Lebowski en passant par Fortnite ou Die Hard, c’est un régal !

Pour ne pas casser les habitudes, je ferai un rapide tour de casting. Vous les connaissez tous évidemment : Robert Downey Jr (Tony Stark/Iron man), Chris Evans (Steve Rogers/Captain America), Mark Ruffalo (Bruce Banner/Hulk), Chris Hemsworth (Thor), Scarlett Johansson (Natasha Romanoff/Black Widow), Jeremy Renner (Clint Barton/Hawkeye), Brie Larson (Carol Danvers/Captain Marvel), Paul Rudd (Scott Lang/Ant-man), Karen Gillan (Nebula), Josh Brolin (Thanos), Gwyneth Paltrow (Pepper), Chris Pratt (Peter Quill/Star Lord), Zoe Saldana (Gamora), Don Cheadle (James Rhodes/War Machine), Bradley Cooper(voix de Rocket), Tessa Thompson (Valkyrie) et j’en oublie sûrement…

avengers_endgame_disney
Copyright The Walt Disney Company

Bref, je crois que c’est en arrivant à la fin de l’article que je réalise enfin ce qu’il est en train de se passer... Comme pour Harry Potter ou Le Seigneur des Anneaux, la fin d’un cycle est arrivé #tristesse.

Les cinéastes n’ont par ailleurs pas souhaité laisser de scène post-générique, sûrement pour insister à nouveau sur la fin de la saga. A moins que… un nouveau Iron Man soit de la partie ? Après tout, Tony Stark offre son masque, et le générique de fin nous laisse entendre un son de création d’armure… Un soit disant hommage, qui pourrait dériver à mon sens, en reprise de flambeau.

Avengers: Endgame a réalisé le plus gros démarrage de tous les temps (au niveau monde) avec près de 1,2 milliard de dollars de recettes en à peine un week-end. Un divertissement à l’état pur, du grand spectacle cinématographique, et comme rien n’est jamais parfait, foncez en salle, vous devriez vous régaler !

Au passage, je vous conseille de vous rendre sur la toute nouvelle chaîne youtube d’un ami qui vous donnera son avis sur le film (et dérivera même un peu du sujet ^^) :

2 pensées sur “Avengers : Endgame // iMax 3D

  • 8 mai 2019 à 10 h 34 min
    Permalink

    Merci pour l’article très complet 🙂 Heureusement j’avais attendu de le voir avant de te lire !!
    Perso le 3ème volet m’avait paru tellement long que j’étais un peu sur la réserve quant à ce dernier opus. Les voir tous ensemble, avec leurs histoires propres et sauver le monde c’est bien beau mais moi je m’y perds. Trop de référence entre eux dans leurs films respectifs que je n’avais pas vu bref ca m’avait un peu gonflé.
    Après j’ai bien aimé ce dernier film qui je l’espère ne sera pas le dernier 🙂 Les Avengers sont beaucoup trop forts ! (déjà Harry Potter je suis trop triste de ne plus en voir).
    Ce que je retiendrai : quand on s’appelle Thor en un claquement de doigt une tresse de barbe impeccable ressort ^^
    Merci encore pour ton article je suis complètement d’accord avec toi!

  • 9 mai 2019 à 13 h 42 min
    Permalink

    Haha !
    Yes certains ont critiqué le fait que pour comprendre les références , il faille voir tous les autres MARVEL.
    Tout d’abord je ne suis pas d’accord avec ça. On peut tout à fait comprendre l’oeuvre sans avoir vu la vingtaine de films. Et deuxièmement, heureusement. Heureusement que le film est référencé et montre une parfaite stratégie narrative entre toutes les œuvres. Pour moi Disney réussit à porter les comics à l’écran avec une certaine intelligence (car oui, si on part de là, les comics aussi c’est du grand n’importe quoi, les persos ne meurent vraiment jamais etc etc.).
    Bref, c’était un petit aparté :p
    Contente qu’il t’ait plu 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.