Consultez nos archives

Ouais, vous vous dites « mais elle enchaîne« .  J’avoue. Même si l’on ne parle que du festival de Nîmes, c’est mon 3ème concert en moins d’un mois. Après Ennio Morricone et Orelsan, au tour de Bigflo et Oli de nous ambiancer.

Alors oui, cela n’a rien à voir avec les autres shows auxquels j’ai pu participer cette année. En tournée pour leur album « La vraie vie », le deux frères chantent leur quotidien à travers des propos simples, mais positifs et réels. C’est surement ce qui en fait leur succès auprès du jeune public, car comme ils le disent si bien, ce ne sont pas des gangstas.

D’ailleurs, cela me permet de rebondir sur une anecdote. Alors que j’étais tranquillement installée en fosse avec mon conjoint, j’ai reçu un texto d’une amie me disant « lève la tête ». Elle était venue en gradin en famille, accompagnée de deux adolescentes (je vous donnerai prochainement l’adresse de son opticien, car l’expression chercher une aiguille dans une botte de foin n’a apparemment pas lieu d’être pour elle).

concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud

Bref, la soirée a débuté par une première première partie animée par Maxenss x VSO  (honnêtement j’ai trouvé ça horrible et pénible).

Heureusement, Naâman, que je ne connaissais pas, est venu peu de temps après, et a motivé les troupes avec son reggae totalement frais.

Les frangins sont ensuite arrivés un à un sur scène (il faut dire que les Nîmois étaient chauds). Je n’ai pas vu passer le concert et me suis régalée.

Le spectacle était à leur image : généreux et attentionnés auprès de leur public. Ils ont été attentifs tout du long, nous ont fait participer. Ils ont même fait monter un spectateur (bon, déguisé en lapin) sur scène, pour tenter de chanter ça va trop vite. Haha !

Et surtout, ils nous ont intégrés à leur clip de « Demain« , dont une partie des plans a été filmé lors de la tournée en festival (nous étions les derniers, arène de Nîmes cf. 3’29).

Ce festival est toujours un pur bonheur. On respire, on voit bien de n’importe quel endroit, j’espère qu’il continuera encore de longues années à nous présenter un tel programme.

Quant aux deux jeunes toulousains, ils sont tellement productifs qu’ils sortent déjà un nouvel album en novembre prochain « La vie de rêve ». J’ai hâte de découvrir ce qu’ils vont nous raconter cette fois-ci.

Bref, je vous partage ci-dessous quelques souvenirs de la soirée :

concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud

concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud concert-bigflo-oli-arenes-nimes-rap-sud

Et certains de leurs plus grands tubes :

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

*