Consultez nos archives

Le jeune réalisateur américain de Creed, Ryan Coogler, revient avec un Marvel original « Black Panther ».

Un film qui a envahi tous nos écrans depuis déjà quelques semaines. D’après nos journalistes, un long-métrage destiné à la population noire américaine, et je crois qu’elle lui a bien rendu.

Quoi qu’il en soit, j’ai découvert un blockbuster de super héros rythmé au son des tam-tams, avec une pointe de politique, et c’est plutôt agréable !

Suite à son dernier combat avec les Avengers, le roi T’Challa retourne dans sa région du Wakanda, une nation africaine à la technologie avancée, pour gouverner son peuple. Mais il va rapidement être défié par un ennemi, et devra s’allier à la CIA et à tous les peuples du Wakanda s’il souhaite éviter que le pays ne soit coulé par une guerre mondiale.

Balck-panther-Ryan-Coogler-marvel-2018

OMG, Marvel en Afrique. Ça claque !

Musique, décors, acteurs, ça fait un bien fou de voir cet univers se renouveler. Et en plus de cela, le cinéaste en a profité pour y intégrer une part de politique qui apporte un côté plus sérieux au film, et donc plus d’engagement. J’y ai moins retrouvé l’humour habituel à la Marvel, mais ce changement de ton est tout aussi satisfaisant.

Côté casting, Michael B. Jordan (Erik Killmonger), qui avait déjà bossé avec le réalisateur, vole amplement la vedette à Chadwick Boseman (T’Challa/Black panther). Et le girls power est bien présent grâce à la superbe Lupita Nyong’o (Nakia), Danai Gurira (Okoye) mais aussi Letitia Wright (Shuri). Enfin une équipe de femmes badass ! Et parmi toute cette troupe, on retrouve Martin Freeman (Everett K. Ross), toujours aussi parfait, peu importe le rôle.

Politique + femme = combo gagnant.

black-panther-Danai-Gurira-Lupita-Nyong-o-Florence-Kasumba-seance-prod

Une seule chose m’a déçue. La qualité de certains effets visuels. Cet air du numérique est vraiment pénible. J’ai beau avoir conscience des économies que cela peut apporter, je me demande toujours si cela vaut le coup sur un budget global de $200 millions. Je vais prendre l’exemple de « la cascade » (pour ne pas en dire plus). Pourquoi l’avoir tournée sur fond vert ? Cela se voit, et m’a sortie de ce paradis africain. Pourtant, il me semblait tout à fait possible de partir quelques jours en afrique… Il faut dire que cela se remarque encore plus quand on a la chance de profiter d’une projection en imax laser 3D, la qualité me bluffe encore, plus d’un an après !

Bref, avant de terminer je souhaitais vous partager la soundtrack qui apportera du soleil sur votre écran 🙂

Un excellent divertissement, frais, social, une forte dose de positive attitude à gober sans hésitation.

Ci-dessous la bande-annonce :

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

*