Consultez nos archives

J’avais hâte de voir la dernière réalisation de Lucas Belvaux, « Chez Nous ». Un film engagé, qui a d’ailleurs eu droit à sa petite dose de scandale à quelques mois des élections.

Accompagnée par une amie qui connaissait l’une des jeunes actrices principales du film, j’avais hâte de découvrir ce que j’espérai être un coup de gueule quant à la dangerosité de la politique.

Bien… je reste mitigée. Ce film ne dénonce pas réellement ce que j’espérai. Il soulève les dérives potentielles sans toutes fois prendre trop de risques.

Pauline Duhez est infirmière dans le Nord de la France. Elle s’occupe seule de ses enfants. Totalement dévouée à ses patients, les dirigeants d’un parti extrémiste la contacte afin de profiter de sa popularité. Leur offre ? Lui proposer d’être candidate aux prochaines municipales.

Chez-Nous-film-cinema-critique

Je ne vais pas vous le cacher. Le FN c’est loin d’être ma tasse de thé. Et vous l’aurez tous compris, l’allusion à ce parti politique dans le film ne laisse aucun doute. Nous nous retrouvons bien aux côtés d’une Marine Le Pen débordée et d’une candidate novice facilement manipulée.

Pourtant j’y ai trouvé un grand manque d’intérêt. Le long-métrage n’est pas angoissant, il reste beaucoup trop prudent. Je me faisais une idée de ce film, bien plus belle que ce qu’elle n’est. Le titre nous laissait entendre que nous allions mener un véritable débat, combat, mais non.

Trop creux par moment, trop long ou explicatif par d’autres, il confortera chacun dans son idée, son opinion politique, et ça me fait peur

J’ai eu une lueur d’espoir en découvrant les personnages secondaires qui ne sont que trop peu exploités à mon goût…

Côté casting Emilie Dequenne (Pauline Duhez) est parfaite, quant à André Dussollier (Philippe Berthier), Catherine Jacob (Agnès Dorgelle), Guillaume Gouix (Stéphane, le petit ami de Pauline) ou encore Anne Marivin (Nathalie, une amie de Pauline), ils seraient presque effrayants avec leurs convictions.

Bref, un film décevant qui se voulait sans tabou, mais reste finalement un peu frileux

Ci-dessous la bande-annonce :

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

*