Everest

Depuis son annonce, j‘attendais impatiemment la sortie en salle d’ « Everest ». Un film qui me semblait visuellement bluffant et qui paraissait être dans la même ligné qu’une précédente réalisation du cinéaste islandais Baltasar Kormákur, « Survivre ».

J’essayais tout de même de ne pas trop m’emballer. Imaginant que cela pouvait facilement tourner à la chute d’échelles, au cassage de cordes et donc au scénario catastrophe plutôt médiocre.

Pourtant Everest m’a tout simplement épatée ! J’ai été immédiatement captivée par les personnages et les ai suivi avec grand stress dans cette aventure dramatique ! Une véritable réussite !!

L’histoire vraie du drame de 1996. Lorsque le groupe « Adventure consultants » tenta d’escalader l’Everest et du affronter de terribles intempéries.

Quand le rêve d’une vie se transforme en cauchemar pour survivre…

Everest_jason-Clarke_cinema-histoire-vraie-film

Outch ! Et bien on peut dire que le film m’a totalement embarquée dans son aventure.

Le film catastrophe à deux sous et bien loin de cette réalisation très humaine. Le cinéaste nous transmet parfaitement la détresse de ces hommes tâchant de survivre dans cette nature plus forte qu’eux. Je crois que c’est ce côté humain qui m’a prise aux tripes. Honnêtement je n’étais pas bien jusqu’au jour d’après.

Bouleversée par ce que je venais de voir…

Je me demandais si j’avais fini par me transformer en petite nature, mais à la vue des retours de mon entourage, je n’ai pas été la seule « traumatisée » du film.

Il faut dire que l’ambiance est là. Le cadre est superbe, le tournage a d’ailleurs été réalisé en décors naturels au quatre coins du monde (Népal, Alpes Italiennes…). L’histoire d’un tournage éprouvant à lire ICI.

Je n’ai pas spécialement ressenti l’effet de la 3D (j’étais trop obnubilée par le drame) mais je suis persuadée que la profondeur de champs aurait été moins impressionnante en 2D.

everest-jake-Gyllenhaal-film-2015

Le casting est parfait. J’adore l’intégralité de la troupe : Jason Clarke (Rob Hall), Jake Gyllenhaal (Scott Fischer), Josh Brolin (Beck Weathers),  John Hawkes (Doug Hansen),  Michael Kelly (Jon Krakauer), Emily Watson (Helen Wilton), Robin Wright (Peach Weathers), et même Keira Knightley (Jan Hall) pour le coup !

Bien entendu, je n’ai pas pu m’en tenir à cela et ai dont fait quelques recherches… Il fait mal de voir que cela est simplement considéré comme un fait divers. Il s’agit pourtant pour moi d’un exploit pour certains hommes, du rêve de tout une vie, du dépassement de soi pour d’autres, et de voir à quel point cela a mal tourné est vraiment troublant.

Apparemment cela n’a pas empêché la compagnie Adventure Consultants de continuer ses ascensions de l’Everest, et il faut croire que l’être humain est vraiment stupide car ma 1ère réaction a été de me dire « moi aussi je le ferai si un jour j’ai les 65 000$ »… (je n’ai d’ailleurs pas changé d’avis).

Bref, un film fort et poignant, à voir sur écran géant sans hésiter !!!

Ci-dessous la bande-annonce :

6 pensées sur “Everest

  • 20 octobre 2015 à 17 h 26 min
    Permalink

    Oh non 🙁
    J’ai trouve ca mauvais, voir tres mauvais.
    L’alpinisme n’est vraiment pas bien represente et passe au second plan tout le long de la narration.
    C’est fait par des americains, pour des americains qui aiment le grand spectacle…
    Ce n’est que mon opinion, of course.

    Reported from facebook

  • 20 octobre 2015 à 17 h 26 min
    Permalink

    Yes, j’avais entendu ce genre de retour, et il est vrai que l’alpinisme n’est pas du tout mis en avant dans ce film (contrairement à ce à quoi on peut s’attendre il n’est pas destiné aux grimpeurs apparemment ^^).

    Par contre j’ai vraiment été troublée ! Je trouve que le scénario justement ne tombe pas dans le classique drame pathos à l’américaine 🙂

    Comme quoi les goûts et les couleurs ^^

  • 20 octobre 2015 à 17 h 27 min
    Permalink

    C’est vrai qu’ils ont su rester « soft », il etait facile d’en mettre des couches, bon point.

    Reported from facebook

  • 20 octobre 2015 à 22 h 08 min
    Permalink

    Traumatisée par ce film, j’ai failli quitter la salle d’angoisse…
    Je pense que ce film n’était pas destiné à faire « découvrir » l’alpinisme mais plutôt raconter l’histoire de ce drame. Je le trouve bien fait, même si cette histoire m’a captivée, je ne le ferai pour rien au monde même avec ces 65 000$ en poche ! :s

    Reported from facebook

  • 23 octobre 2015 à 14 h 30 min
    Permalink

    Ton article et les commentaires ont suscité ma curiosité je dois dire. Je préfère de loin les histoires vraies adaptées au ciné mais vu la bande annonce j’avais peur de m’ennuyer. Hop sur ma liste !

  • 30 octobre 2015 à 13 h 30 min
    Permalink

    Retweet d'Universal Pictures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.