John Wick Parabellum

Image titre : Copyright 2019 Concorde Filmverleih GmbH

Deux ans après le précédent opus, John Wick revient dans « John Wick Parabellum », toujours réalisé par le coordinateur de cascades américain Chad Stahelskia.

Célèbre pour ses scènes d’action et de combat, ce 3ème volet ne déroge pas à la règle. Des chorégraphies kiffantes au possible, mais un scénario qui s’affaiblit. Attention de ne pas pousser le bouchon jusqu’à la chute de la saga, ce serait dommage.

John Wick a transgressé les règles. Il a tué un homme à l’intérieur de l’hôtel « Le continental ». Immédiatement excommunié, sa tête se retrouve mise à prix. Traqué par les plus dangereux tueurs du monde, John va devoir contacter tous ceux et celles qui lui sont redevables afin d’avoir une chance de s’en sortir.

john_wick_parabellum_filmverleih_gmbh_keanu_reeves
Copyright 2019 Concorde Filmverleih GmbH

John Wick est toujours un véritable défouloir. Là dessus, rien à dire. Mais j’ai fini par trouver le temps long. Un premier film qui m’avait plu pour son originalité et son décalage, un 2nd qui faisait du bien et apportait une tournure scénaristique intéressante, mais un 3ème un peu faible en terme de dramaturgie.

Certaines séquences, telles que celle de l’organisation de la Grande Table qui lance la mise à prix de notre héros m’ont beaucoup plu. La photo est toujours aussi belle (typée asiatique et année 80 à la fois).

Mais comme d’habitude, le véritable point fort reste les chorégraphies de combats. Violent, sanglant, de quoi ravir les amateurs du genre. Pour tout dire, j’étais admirative devant la séquence impliquant les 2 chiens. Tout était parfaitement timé, telle une danse brutale intense et féroce. Certaines astuces drôles et originales apportaient un plus aux bagarres (je pense par exemple à l’implication du cheval). L’ancien cascadeur connait son métier sur le bout des doigts et nous le met en scène divinement bien.

john_wick_parabellum_filmverleih_gmbh_keanu_reeves
Copyright 2019 Concorde Filmverleih GmbH

Je pense que si le script n’avait pas été si léger cette fois ci, j’aurai pu être à nouveau séduite. Mais finalement, j’ai été trop vite épuisée par ces conflits à répétition sans grand intérêt. Le long-métrage aurait dû être à mon sens, une clôture de la saga qui méritait d’être raccourcie d’une quarantaine de minutes superflus (1h30 cela suffit amplement).

Pour rappel, le casting de base reste identique et peut être félicité car les acteurs exécutent eux même la majeure partie des cascades. Keanu Reeves (John Wick), Laurence Fishburne (Bowery King), Ian McShane (Winston) ou encore Lance Reddick (Charon). Viennent s’y ajouter de nouvelles têtes telles qu’Halle Berry (Sofia), Jerome Flynn (Berrada) ou encore Mark Dacascos (Zero), qu’il est préférable de ne pas énerver 😀 .

Bref, un troisième épisode qui semble laisser penser qu’une suite pourrait être produite. Etant arrivée à saturation, je pense qu’il serait tant d’arrêter afin de conserver une trilogie aux notes positives.

Ci-dessous la bande-annonce :

PS/ Si comme moi vous vous demandiez ce que voulez dire Parabellum, cela est tiré du latin para bellum, qui signifie « prépare la guerre ». Logique.

2 pensées sur “John Wick Parabellum

  • 10 juin 2019 à 10 h 28 min
    Permalink

    Mince je ne connaissais pas cette saga lol. Après je le vois comme les Jason Bourne et la saga qui s’épuise à la fin. Pas la peine d’en faire des milliards peut être que 2 aurait suffit.
    Mais vu ton article beaucoup trop de bagarre pour moi pas sûre que j’aime.

  • 11 juin 2019 à 15 h 43 min
    Permalink

    Je pense que tu ne vas pas apprécier (mother Mavel fermait ses yeux régulièrement ^^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.