John Wick

Quand deux cascadeurs se lancent dans la réalisation, ça « bastonne » ! Tous deux habitués des grands succès cinématographiques, Chad Stahelski et David Leitch présentent un thriller qui ne manque pas pêche. Le scénario est relativement classique, mais la mise en place des actions m’a souvent faite penser à un jeux vidéo (voir même à une BD pour certains du groupe), c’est original !

Même si il ne casse pas trois pattes à un canard, le rythme intense de ce long-métrage m’a maintenue aux aguets jusqu’à la fin !

Un ancien tueur à gage retraité recommence doucement sa vie après la mort de sa femme. Accompagné du dernier cadeau de sa chère et tendre, une petite chienne nommée Daisy, John reprend progressivement une vie paisible passant ses journées avec sa Ford Mustang de 1969.  Mais le jour où un certain Iosef décide de s’emparer de son véhicule et de tuer Daisy, John Wick n’hésitera pas à endosser les armes. Simplement Iosef est le fils du patron de la pègre Viggo Tarasof. Celui-ci souhaitant protéger son fils, met à prix la tête de John pour plusieurs millions. Va alors commencer une véritable course entre Assassins !

Johon-Wick-Keanu-Reeves-Daisy-chienne-cinema-action

Je ne m’attendais pas à voir un chef d’oeuvre et n’ai donc pas été déçue par cette réalisation qui ne manque pas de panache.

L’histoire de vengeance suite à la mort d’un être cher est quelque chose de récurrent au cinéma, la globalité du film m’a d’ailleurs fait penser à Equalizer.

Du combats, des coups de feu, du sang, de la mesquinerie, une morale de meurtrier au bon fond… rien de fou, mais j’ai posé mon cerveau sur le siège d’à côté et ai passé un agréable moment. D’autant plus que le film n’est pas très long, 1h36, parfait pour se détendre sans avoir le temps de s’ennuyer !

Bien qu’il soit resté plutôt discret ces dernières années, Keanu Reeves est revenu à la mode en 2014. Plutôt doué pour ce genre de long-métrage, le rôle de John lui va à ravir. D’ailleurs, Chad connaissait déjà l’acteur, puisqu’il l’avait rencontré à plusieurs reprises, notamment dans Constantine. Il a probablement été séduit par ses talents de comédien-cascadeur.

Le reste du casting est également composé de grosses têtes d’affiche : Willem Dafoe (Marcus, un autre tueur), Alfie Allen (Iosef Tarasof, qui explose depuis son rôle dans Game of Thrones), John Leguizamo (Aurelio), Ian McShane (Winston) ou encore Bridget Moynahan (Helen,  la femme de John). De quoi faire du bruit au box office, pourtant son succès n’a été que modeste.

Bref, un film qui ne pousse pas à réfléchir mais qui remplit son contrat de divertissement !

Ci-dessous, la bande-annonce : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.