La Box à DVD n°3

Midnight in Paris

On adooOooore cette ambiance parisienne des années 20 associée à la folie de Woody Allen.

Un jeune couple américain sur le point de se marier vient passer quelques jours à Paris. Le jeune homme va alors découvrir toute la magie de cette capitale.

Owen Wilson est toujours aussi émouvant dans ce genre de rôle, quant à Rachel McAdams et Marion Cotillard, l’environnement du film leur va à ravir. Nous sommes plongés dans cette ambiance qui alterne un Paris moderne à un Paris du début du XXème siècle.

Comme à son habitude, le réalisateur nous présente un long-métrage totalement décalé, auquel il ajoutera de  l’illusion et de la féérie.

A voir absolument !

Midnight-In-Paris-owen-wilson-marion-cotillard

Conviction

Comme toute histoire vraie, nous avons été captivés par ce long-métrage !

Une femme a lutté pendant 18 ans afin de faire libérer son frère de prison. Convaincue de son innocence, elle se lança dans des études d’avocate afin de le faire disculper.

Tony Goldwyn a eu raison de porter à l’écran dans cette aventure Hilary Swank, qui, à travers ses personnages,  bouleverse toujours le spectateur.

L’histoire basée sur des faits réels est prenante, nous avons envie de lutter avec cette femme qui aura été seule face à une justice bornée. Il est vrai que le film est long et lent, mais cela était nécessaire pour nous faire comprendre ce que ressentait et ce qu’a vecu cette femme.

Mordus d’enquêtes, n’hésitez pas !

Film-Conviction-swank

Hell driver

A éviter (sauf si cela est uniquement pour vous rincer l’oeil avec Amber Heard ) !

Un homme est prêt à tout pour retrouver ceux qui ont assassiné sa fille et kidnapper son bébé. Sa quête se verra alors basculer en courses poursuites dans un environnement surnaturel.

De l’action et du grand n’importe quoi, nous avons du mal à nous accrocher à cette histoire irrationnelle mais le rythme du film nous fait tenir jusqu’à la fin.

Rien d’original, des acteurs quelconques (dommage pour Nicolas Cage) et des effets spéciaux de bas niveau. Bref un film qui s’apparente à une série B et assume parfaitement son statut de navet !

helldriver-trailer

Les schtroumpfs

On s’attendait à un nanar, et bien on l’a eu ! Et le pire c’est que nous aurons bientôt un n°2 & 3 au cinéma…

Obligés de fuir Gargamel qui terrorisait leur village, les schtroumpfs se retrouvent projetés en plein coeur de New York par un portail magique.

Soit, nous n’avons rien à redire sur la 3D, l’intégration des personnages dans un monde réel et l’animation, idem pour les acteurs (Neil Patrick Harris nous fait toujours autant sourire).

Mais le scénario creux, et le jeu lourd de Gargamel deviennent pesant à la longue.
Nous faisons face à un summum de naïveté et d’incohérence, et, étant plutôt attachés à ces petit bonhommes bleux, le feeling n’est pas passé.
Effectivement, si l’on passe outre tout cela, il est probable que ce soit un excellent film pour enfants (eux qui n’ont certainement pas lu les BD ou vu les dessins animés) et un bon divertissement « pop-corn » du dimanche… Mais rien de plus… vraiment !

schtroumpfs-film-neil-patrick-harris

Sans identité

Mouais… Encore un classique et on en a marre.

Un homme sur le point de donner une conférence importante tombe dans le coma suite à un accident de voiture. A son réveil, il se rend compte qu’un autre homme lui a volé son identité. Un long combat commence pour prouver qui il est.

Liam Neeson n’est apparemment choisi que pour des rôles de héros seul contre tous, et ne nous surprend même plus. Le thriller est bien ficelé mais sans grand intérêt (Nous avons été obligés de penser à la saga des Jason Bourne, mais le réalisateur Jaume Collet-Serra nous présente quelque chose de beaucoup moins captivant).

Nous n’avons pas trop d’autres reproches à faire à ce film, uniquement son manque d’originalité mais cela reste tout de même un moment de divertissement à prendre.

sans-identite-liam-neeson-diane-kruger

The Runaways

Cela commence plutôt bien, un biopic sur le groupe mythique de rock féminin, une Kirsten Stewart moins vide que dans Twilight et pourtant, nous nous ennuyons par moment..

Dans les années 70, Cheri Currie et Joan Jett, deux jeunes filles rebelles, se rencontrent pour former le groupe les Runaways (groupe qui deviendra par la suite une figure emblématique du rock féminin).

La réalisatrice Floria Sigismondi a réellement essayé de nous faire comprendre le combat et les difficultés qu’ont du endurer ces jeunes filles pour devenir le plus célèbre groupe de rock féminin des années 70.

L’actrice Dakota Fanning est excellente dans son rôle de teenager « perdue » au milieu de tous ces évènements. L’ambiance est prenante et le scénario fondé sur les faits réels est intéressant. Les longueurs se font sentir pendant les moments de vide du groupe et sont donc compréhensibles. Un biopic réussi !

the-runaways-movie-kirsten-stewart.jpg

Burlesque

Nous avons eu exactement ce à quoi nous nous attendions.

Une jeune fille ambitieuse décide de tout quitter pour partir à Los Angeles trouver la gloire.

Une comédie musicale recyclée très girly qui détend.

Les acteurs sont médiocres bien qu’ils ne fassent que ce qu’il leur est demandé (et ce doublage français de Christina Aguilera, quelle horreur !). Cher et Christina chantent et dansent (il faut aimer le genre musical mais au moins cela, elles savent faire), Kristen Bell, Stanley Tucci, Cam Gigandet et Eric Dane sont là pour y apporter un semblant d’histoire.

Un film sans aucun intérêt, bien loin de Chicago ou Moulin Rouge, mais qui vous donnera le sourire par ses couleurs et sa légèreté.

burlesque_movie_cher_christina_aguilera

Incendies

Un véritable ascenceur émotionnel !

Jeanne et Simon, deux jumeaux, se voient léguer par leur mère une mission à la lecture de son testament. Distribuer une enveloppe à leur père qu’ils croyaient mort et à leur frère dont ils ne connaissaient pas l’existance. Jeanne imagine alors que cela pourra apporter des réponses à la solitude de sa mère et part au Liban pour découvrir son passé. Son frère la rejoindra ensuite, ils finiront par découvrir que leur histoire est bien loin de ce qu’ils n’auraient pu imaginer.

Ce film canadien  réalisé par   Denis Villeneuve en 2010 est un vrai coup de poing.

Envouté par le triste sort de cette jeune femme, nous cherchons comme ses enfants à découvrir sa vie. En passant par la peur, le chaos, la tristesse, la solitude et la violence nous souhaitons comprendre ce qui a pu l’enfermer dans un tel mutisme.

Les acteurs Lubna Azabal (Nawal – la mère), Mélissa Désormeaux-Poulin (Jeanne) et Maxim Gaudette (Simon) vous submergent d’émotions, et le rythme du film très irrégulier lui donne un certain charme. On en apprend beaucoup, on attend, on est déçu et puis là c’est le choc ! Cela parait long par moment mais le jeu en vaut la chandelle.

Nous ne pouvons rien vous dire de plus pour ne pas vous spoiler mais Incendie est un drame sans morale qui vous heurtera au plus profond de vous même.

incendies-film-canada-femme-enfant-choc

Une pensée sur “La Box à DVD n°3

  • 26 janvier 2013 à 15 h 34 min
    Permalink

    Conviction sera mon dernier mot 🙂
    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.