La fameuse invasion des ours en Sicile // Cannes 2019

Image titre : Copyright Pathé

C’est un grand bonheur pour moi de voir le cinéma d’animation revenir à Cannes depuis quelques temps. Nous nous précipitions donc une fois de plus au théâtre Claude Debussy, rencontrer Lorenzo Mattotti et son oeuvre « La fameuse invasion des ours en Sicile ». C’est à 65 ans que le dessinateur a sauté le pas et réalisé son premier long-métrage, adaptation du roman pour enfants du quasi même nom de Dino Buzzati.

En compétition aux côtés de Jeanne et Chambre 212 pour Un Certain Regard, ce dessin animé à la patte artistique typée me tentait beaucoup.

Le verdict est pourtant mitigé, même si j’ai eu quelques instants pour me préparer psychologiquement. Je pensais que ce film d’animation était destiné à un public adulte (vu son titre, et sa diffusion). Mais le cinéaste nous a précisé en début de séance qu’il avait voulu faire un long-métrage pour les tous petits. Ce qui explique certaines actions et tournures scénaristiques dont je n’étais pas la cible.

Tonio, le fils de Léonce, roi des ours, s’est fait capturer par les hommes. Léonce, déterminé à retrouver son fils, décide de conquérir les plaines où habitent les hommes, accompagné de son armée d’ours et d’un magicien. Mais il comprendra malheureusement rapidement, que les ours ne sont pas fait pour vivre au pays des hommes…

la-fameuse_invasion_des_ours_en_sicile_un_certain_regard_cannes_2019_animation
Copyright Pathé

La séance a débuté par l’intervention de l’équipe. Réalisateur, producteur, mais aussi voix françaises du film et autre. Nous apprenons donc qu’Arthur Dupont (Tonio) et Leïla Bekhti (Almerina, que j’ai eu du mal a reconnaître auditivement) ont prêté leurs cordes vocales aux personnages. Ce qui était d’ailleurs étonnant, c’est que Lorenzo Mattotti expliquait avoir obtenu les voix du film avant les scènes animées. Une méthode de travail pour le moins original 🙂

« La fameuse invasion des ours en Sicile » se divise en deux parties :

  • La première très enfantine dans sa mise en scène et ses dialogues, présente pourtant une séquence de guerre. Sans grand intérêt, je dois avouer m’être un tout petit peu ennuyée, attendant impatiemment la suite des aventures.
  • La deuxième partie, bien plus poétique, a quant à elle réussit à me captiver. De la politique, du chaos, mais aussi du rêve et de la magie. Et même si je n’y trouve pas de rapport direct, cela m’a fait penser au film d’animation « Le Roi et l’oiseau », de Paul Grimault dans les années 80.

Bref, le dessin animé sera en salle le 9 Octobre prochain. Je vous le conseille pour un moment en famille comme on ne le fait plus souvent. Ce style de dessin animé se perd, et je trouve cela affreux. J’espère sincèrement que les futurs habitants de la planètes auront le droit de découvrir ses œuvres artistiques oniriques et poétiques comme ce fût le cas pour de nombreuses générations.

Ci-dessous le teaser :

Et quelques photos souvenirs de la soirée :

festival-de-cannes-2019_cinema
festival-de-cannes-2019_cinema

2 pensées sur “La fameuse invasion des ours en Sicile // Cannes 2019

  • 3 juin 2019 à 10 h 40 min
    Permalink

    Ce film d’animation à l’air vraiment mignon 🙂 Après je ne pense pas être la cible mais les enfants vont adorer !

  • 3 juin 2019 à 10 h 48 min
    Permalink

    Oui, j’espère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.