La La Land

7 Golden Globes et le record de 14 nominations aux Oscars cette année… ça calme !

Nous verrons ce soir, si le chef d’œuvre du cinéaste Damien Chazelle , « La La Land » fait trembler le Dolby Theatre.

Je dois avouer que j’ai vu le film il y a déjà quelques semaines. J’attendais simplement d’avoir le ressenti de mon entourage. Rares sont ceux qui n’ont pas apprécié, mais quoi qu’il en soit, ils reconnaissent toujours la performance.

Que l’on adhère ou non, « La La Land » a tout d’un bon film : une mise en scène remarquable, des acteurs de talents, un scénario original pour une romance, une musique entrainante et de nombreuses références.

Mia souhaite devenir actrice, mais pour le moment elle sert des cafés à Los Angeles. Sebastian, passionné de Jazz, joue du piano dans les restaurants en attendant de pouvoir monter son propre club. Bien loin de leur vie rêvée, les deux jeunes artistes se retrouveront et tomberont même amoureux.

Mais leur histoire sera-t-elle plus forte qu’Hollywood et ses ambitions ?

la-la-land-lalaland-ryan-gosling-comedie-musicale-2017

J’avais peur d’être déçue comme souvent quand un film fait autant de bruit. Mais il est vrai que depuis « Moulin Rouge » (qui est pour l’instant indétrônable) nous n’avions pas eu le plaisir de visionner une excellente comédie musicale.

Damien Chazelle est un metteur en scène formidable, il nous donne d’ailleurs le ton dès la première scène d’ouverture.

Ce film donne le sourire, tout simplement. Le scénario loin d’être creux, présente une romance moderne, sur l’importance de l’amour et de la carrière dans ce monde artistique composés de requins.

Mérite-t-il toutes ses éloges ? Peut-être pas… Et c’est sûrement ce qui en a rendu certains réticents. Pourquoi autant de bruit ? Il y a tant d’autres films extraordinaires… Mais dans un monde où la violence est souvent portée à l’écran, peut-être que la simplicité, l’amour et l’art, transportés par des chansons, aura permis à nombreux d’entre nous de s’évader un instant.

Effectivement le casting est incroyable. J’adorai déjà Ryan Gosling (Sebastian), mais ici sa performance est remarquable (il chante et a même appris le piano). Et puis je ne veux pas « me la péter » mais il ressemble à mon oncle sur de nombreux plans 🙂

Concernant Emma Stones (Mia) (souvent critiquée, notamment pour son physique, bichette, elle est pourtant mignonne et n’a rien demandé à personne), elle assure carrément !

Le film aura su toucher la profession et les cinéphiles par ses nombreuses références : Chantons sous la pluie (1952), West Side Story (1961), Grease (1978), Les demoiselles de Rochefort (1967), Sweet Charity (1969), Boogie nights (1997), Shall We Dance (1937), The Band Wagon (1953), Moulin Rouge (2001), Funny Face (1957), An American in Paris (1951), Le ballon rouge (1956), Les parapluies de Cherbourg (1964), On the town (1949), Broadway melody of 1940 (1940).

A découvrir en vidéo ci-dessous :

La La Land – Movie References from Sara Preciado

Nous n’avons plus qu’à lui souhaiter « Bonne chance » pour ce soir.

Bref, un film original qui apportera du pur plaisir à ses spectateurs, à voir absolument !

Ci-dessous la bande-annonce :

2 pensées sur “La La Land

  • 26 février 2017 à 12 h 18 min
    Permalink

    J’ai adoré aussi! Je leur souhaite bonne chance pour les Oscars ! Les acteurs sont géniaux 🙂 et le décor aussi !

  • 26 février 2017 à 12 h 28 min
    Permalink

    Haha, carrément !

    Après pour moi, les récompenses déjà attribuées et les nominations sont un peu exagérées :s (mais bon les américains ont besoin de joie et de voir le monde en chanson apparemment :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.