Consultez nos archives

« Le Brio », le retour du film anti-raciste et de la surdouée défavorisée prise en main par un grand enseignant. On ne l’avait au moins pas vu depuis quelques semaines et Les grands Esprits.

Pourtant, le grand Yvan Attal, nous propose pour son 5ème long-métrage un film parfaitement bien ciselé qui passe au travers des mailles du filet du déjà vu. Une comédie réussit.

Neïla a grandi à Créteil et rêve de devenir avocate. Inscrite à la faculté d’Assas de Paris elle se fait remarquer dès le jour de la rentrée par le Professeur Pierre Mazard, qui ne lui laissa aucun répit suite à ses quelques minutes de retard. Mais connu pour ses provocations et autres dérapages, le professeur se fait rapidement rattrapé par les dirigeants de la faculté. Lui imposant alors de se racheter en préparant Neïla au grand concours d’éloquence. Pierre pourrait devenir le parfait mentor pour Naïla, si toutes fois ils surmontent tous les deux leurs préjugés.

le brio_daniel_auteuil_camelia_jordana

Daniel Auteuil (Professeur Pierre Mazard), et Camélia Jordana (Neila) forment un parfait binôme.

La jeune actrice, que l’on avait récemment revu dans « Chercher la femme » semble avoir un avenir prometteur dans le milieu du 7ème Art.

Un long-métrage bien écrit sur l’art de la rhétorique, ça fait plaisir à voir. On ne passe pas très loin de nombreux clichés et stéréotypes mais la force de caractère des personnages alliée à leur douceur en font un film à la fois drôle et émouvant.

Le cinéaste ne manque pas, comme à son habitude, de nous transmettre un message sociétal, politique, à travers cette histoire ré-conciliante dont on a bien besoin de nos jours.

Bref, un long-métrage magnifiquement interprété et touchant, à voir sans modération.

Ci-dessous, la bande-annonce :

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

*