Consultez nos archives

Jean Becker (Bon rétablissement…), ce réalisateur français de 80 ans, revient sur grand écran avec « Le Collier Rouge », une adaptation du livre de Jean-Christophe Rufin (paru en 2014).

Je n’ai pas lu le bouquin mais ai cru comprendre que l’adaptation était plutôt fidèle. Ce long-métrage classique au sujet émouvant, mettait en avant deux de mes acteurs français favoris. J’ai passé un agréable moment, rien de révolutionnaire, mais un binôme attendrissant, suffisant pour m’embarquer sans grande difficulté l’espace d’un film à leur côté.

En 1919, Morlac, héros de guerre, est retenu prisonnier. La chaleur est étouffante, la prison désertique, seul son chien qui passe ses jours et ses nuits devant la prison à aboyer nous rappelle la détention de ce soldat. Le juge chargé de cette affaire mettra pourtant de côté ses principes lorsqu’il comprendra ce qui amena Morlac dans une telle situation.

le-collier-rouge-chien-guerre-nicolas-dubvauchelle

Bien, je n’aurai pas grand chose à dire sur cette oeuvre. Le film est propre, la mise en scène à l’ancienne (et ça se voit vraiment) mais efficace. Le chien n’est que prétexte à nous conter l’histoire de ce soldat rebelle qui réussira à émouvoir le juge chargé de son cas.

Le casting est évidemment impeccable ! François Cluzet (le juge Lantier) et Nicolas Duvauchelle (Morlac) forment un parfait duo.

//update : Je ne sais pas si il s’agit du dernier film dans lequel on pourra voir Maurane, mais il ‘était plaisant de la retrouver une fois de plus sur nos écrans.

Bref, un film de guerre et d’amitié tout à fait traditionnel, mais qui me touche toujours autant.

Ci-dessous la bande-annonce :

  • Laura Juil 2, 2018

    Rien que pour le chien j’ai envie de le voir ce film ! Il à l’air vraiment bien.

  • Mary Juil 2, 2018

    Ouiiiii 🙂

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

*