Les Minions

Nous les attendions tous depuis longtemps, « Les Minions » débarquent enfin sur grand écran dans leur propre long-métrage. Réalisé par Pierre Coffin (l’auteur des célèbres Moi Moche et Méchant) et Kyle Balda (Le Lorax), le film semblait avoir toutes les clefs en main pour réussir. Ma seule frayeur était d’être rapidement lassée par le comique de ces personnages absurdes, les voir apparaître dans une réalisation qui ne leur est pas dédiée c’est top, mais tenir la route pendant 1H30 avec ce simple sujet semblait délicat…

Finalement le résultat est assez plaisant. Même si à mon goût le film aurait pu faire 15min de moins, on garde le sourire tout du long, c’est l’essentiel !

Depuis leur apparition sur Terre les Minions n’ont qu’un seul objectif : trouver et servir le plus grand méchant de leur époque. Mais les multiples échecs ont fini par décourager tous les Minions et les déprimer. Heureusement pour eux, Kévin a une idée. Envoyer un petit groupe de Minions motivés pour leur trouver un nouveau maitre. Accompagné de Bob & Stuart, ils tenteront de servir la maléfique Scarlet Overkill et apporter ainsi à tous les minions une nouvelle raison de vivre !

scarlett-overkill-minions

Contrairement à ma principal peur, le long-métrage s’en sort relativement bien. On ne perd pas de temps pour entrer dans le vif du sujet. La présentation de l’origine des Minions est drôle et nous met dans le bain pour le reste du film.

J’ai alors suivi les aventures de Kévin, Bob et Stuart avec grande attention. Même si j’ai plus souvent souri qu’éclaté de rire, j’ai trouvé cela vraiment chouette (et il faut dire que Bob est trop choupinou).

Et puis ce mélange de langues franco-anglo-hispano-italien est vraiment fun. Cela apporte un aspect comique dans chaque situation car on s’attend rarement aux répliques des personnages.

A part cela, le film se déroule en 1968 entre les Etats-Unis et Londres. Les auteurs ont pu laisser libre court à leur imagination et présenter des références hyper intéressantes (Les Beatles, Andy Warrol etc.). La BO d’époque est également un vrai régal !

scarlett-overkill-minions-anime

Concernant les autres personnages du film, à savoir Scarlet et son ami Herb, ils sont doublés par Marion Cotillard et Guillaume Canet. Pour avoir entendu Sandra Bullock dans la version originale, je trouve que la française se débrouille vraiment bien dans ce nouveau rôle.

Avant de terminer je voulais ajouter que la fin du dessin-animé est sincèrement appréciable. On recolle les morceaux avec les protagonistes de « Moi Moche et Méchant » ce qui boucle logiquement la boucle.

Bref, un film d’animation familial sympathique, qui m’a fait passer un agréable moment !

Ci-dessous la bande-annonce :

Une pensée sur “Les Minions

  • 22 août 2015 à 19 h 03 min
    Permalink

    Ma seule frayeur était d’être rapidement lassée par le comique de ces personnages absurdes, les voir apparaître dans une réalisation qui ne leur est pas dédiée c’est top, mais tenir la route pendant 1H30 avec ce simple sujet semblait délicat… » -> moi c’était mon cas…

    Reported from Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.