Les Misérables

Après le succès du « Discours d’un roi« , c’est le grand classique de Victor Hugo qu’à décidé de reprendre Tom Hooper.

En tant que français, nous connaissons tous déjà l’histoire des Misérables :

A l’époque de la révolution française, Jean Valjean, ancien prisonnier ayant changé d’identité, promet à Fantine, son ancienne employé, de veiller sur sa fille Cosette.

Russell-Crowe-in-Les-Miserables-2012

Ce film fut une bonne initiative pour faire découvrir aux Etats-Unis le chef d’oeuvre d’Hugo, cependant la comédie musicale n’était pas forcément un bon choix. Inspirée de la véritable comédie musicale « Les Misérables » nous avons eu du mal à accrocher à l’histoire. D’ailleurs cette comédie musicale proposée en France dans un premier temps s’était faite accueillir par un refus pour ses deux co-auteurs, et… ils auraient mieux fait de s’en tenir là.

En effet, la musique est d’un mauvais niveau, mis à part le thème principale assez mélodieux (Et bien que l’on soit obligé de se souvenir de l’interprétation de Suzanne Boyle) et le reste sonne faux, pas de ryhme, pas de refrain, de couplet, nous avons l’impression de faire face à un délire (comme si l’on s’était dit, « aller, disons toutes nos phrases en chantant !« ).

Les-Miserables_cosette-marius-tom-comedie-musicale-hooper

Le fait que la totalité des dialogues soient chantés est également insupportable, ce n’est pas parce que le film est du genre musical qu’il ne faut pas se permettre des discours classiques non-chantant (comme dans « Moulin Rouge » ou « Chicago« ). Cela en est même ridicule tel que le « battle »  d’Hugh Jackman (Jean Valjean) face à Russel Crowe (Javert) au début…

Le point positif du film sera les images : beaux décors et costumes réussis. Les plans sont également bien choisis et sauvent le film.

Du côté des acteurs, Hugh Jackman et Russel Crowe tiennent parfaitement leur rôle, quant à Anne Hathaway, nous ne comprenons pas bien son prix puisqu’elle n’est présente qu’une trentaine de minutes… Elle a du être récompensée pour sa voix plus que pour son jeu…

Les-Miserables_cosette-tom-hooper-thenardier-helena-bonham-carter-sacha-baron-cohen

Enfin, quoi qu’il en soit, le film est beaucoup trop long, et même si nous avons lutté pendant prêt de 2h pour nous cramponner à un long métrage qui a plu de l’autre côté de l’atlantique, nous avons lâché prise sur la fin car cela devenait insoutenable !

Cette comédie musicale n’aurait pas dû être adaptée au cinéma, bien que nous ne puissions pas en vouloir à la technique et aux acteurs !

Ci-dessous la bande-annonce avec la seule chanson « potable » :

Une pensée sur “Les Misérables

  • 11 mars 2013 à 10 h 04 min
    Permalink

    J’ai encore du mal à comprendre pourquoi une adaptation en comédie musicale.
    Merci pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.