Mauvaises Herbes

Malgré l’invasion de comédies françaises sociales ces dernières semaines au cinéma, je n’ai pas hésité un seul instant à clôturer ce cycle avec « Mauvaises Herbes ». J’avais loupé lors du Cinemed Kheiron, qui était venu présenter son film en avant première. Ayant beaucoup d’admirations pour le réalisateur/acteur, je m’étais alors rendue en salle dès sa sortie.

Waël vit grâce à des petites arnaques qu’il met en place avec Monique, sa complice. Cette femme à la retraite tient beaucoup à lui, et leur vie va virer de bord lorsque Monique recroisera un vieil ami, Victor. Car Victor a décidé de lui offrir un job dans son centre d’enfants exclus du système scolaire, et laissera à Waël, une chance se se responsabiliser.

Mauvaises-herbes-kheiron-film

J’avais adoré Nous trois ou rien. Je trouve que Kheiron est un artiste délicat, attentionné et très humain. Et cela transparait dans ses réalisations. Dans « Mauvaises herbes », j’ai ris, j’ai été émue, je suis passée par toute sorte d’émotions. Pourtant il s’agit d’un film simple, qui parle du quotidien de certains, et cela Kheiron (Waël) a su le rendre intéressant, attendrissant, sans jamais tomber dans le pathos.

Il faut dire que le cinéaste s’est fait plaisir sur son casting.

Des jeunes surprenants : Hakou Benosmane (Karim), Louison Blivet (Shana) ou encore Ouassima Zrouki (Nadia)…

Mais aussi des monstres du cinéma français : Catherine Deneuve (Monique) et André Dussolier (Victor).

Bref, une comédie positive et douce, que je conseillerai sans nul doute.

Ci-dessous la bande-annonce :

2 pensées sur “Mauvaises Herbes

  • 10 février 2019 à 15 h 03 min
    Permalink

    Une Catherine Deneuve méconnaissable 🙂
    Hop sur ma liste des futurs films à voir ^^

  • 12 février 2019 à 14 h 32 min
    Permalink

    Oui, Kheiron en général est un artiste à suivre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.