Consultez nos archives

J’avais un mauvais pressentiment quant au dernier volet de cette trilogie moderne. Des avis mitigés (soit mon entourage avait adoré, soit détesté), et une certaine déception lors du visionnage du 2nd opus…  L’épisode « de transition » d’une saga est souvent le moins bon, c’est d’ailleurs triste que cela soit devenu une habitude. Pourtant « La Planète des Singes : Suprématie » m’a laissée bouche bée.

Quel film ! Tout y est ! Bravo à Matt Reeves !

Suite à la folie de Koba , les hommes et les singes sont entrés en Guerre. César, se doit alors de défendre son peuple face aux hommes devenus un véritable danger. Ce combat déterminera l’avenir de chaque espèce, mais aussi de la planète Terre…

la-planete-des-singes-suprematie-cinema-trilogie-film-maurice-fille-maladie

Je me suis régalée. Alors évidemment, comme pour les précédents volets de la saga, le premier point fort est la prouesse technique.

C’est juste affolant ! C’est incroyable que l’on réussisse à produire de tels éléments. On se regardait avec mes camarades de salle lorsque Maurice était à l’écran pour savoir si, vraiment, il n’était fait qu’en CGI où si il y avait une quelconque autre méthode ?! Et bien oui, le réalisme absolu de la 3D, jusqu’au moindre poil de singe, est juste bluffant.

Je vous passe la motion capture, qui n’a plus aucun secret pour l’un de ses plus célèbres utilisateurs, Andy Serkis.

Concernant le casting, Woody Harrelson continue de jouer les bad guys et le reste de l’équipe reste inchangée.

Vient ensuite le génie de l’écriture. J’étais au beau milieu d’un film de Guerre/SF parfaitement bien ficelé. Une aventure extraordinaire, un scénario réfléchit, humain, créatif. Tout s’enchaine parfaitement jusqu’à l’apothéose finale.

Cela fait plaisir à voir. J’ai rarement la chance de profiter au cinéma d’un film qui possède tout les éléments pour être spectaculaire et captivant, encore plus quand il s’agit d’un remake.

Bref, un long-métrage qui clôture glorieusement la saga .

PS : Aucun souci si vous avez raté les premiers, vous n’aurez pas de mal à suivre. Mais essayez tout de même de visualiser La planète des Singes, qui vaut également le coup.

Ci-dessous la bande-annonce :

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

*