Première année

En salle depuis déjà quelques temps, la dernière réalisation de Thomas Lilti (Hippocrate), « Première année », avait fait pas mal de bruit.

Je n’y ai finalement découvert qu’une bromance à laquelle je m’attendais. Je n’ai donc pas eu d’effet de surprise mais me suis laissée bercer par cette aventure cruelle et réelle que subissent de nombreux étudiants chaque année.

Antoine entame sa 1ère année de médecine pour la 3ème fois. Benjamin quant à lui arrive du lycée. Dans un environnement compétitif hors normes, les deux nouveaux amis vont devoir se serrer les coudes pour tenter d’obtenir ce pour quoi ils sont venus.

premiere-annee-Thomas-Lilti-Vincent-Lacoste-William-Lebghil

Le film est réussi. Mais rien de bien original. J’ai eu l’impression de voir ce genre d’oeuvre des dizaines de fois. La fin est totalement téléphonée mais la complicité entre les deux acteurs principaux Vincent Lacoste (Antoine) et William Lebghil (Benjamin) nous apporte cette satisfaction et ce bonheur en guise de conclusion.

William est par ailleurs en train d’exploser au cinéma cette année. J’espère que le 7ème Art lui réservera une belle carrière qui semble actuellement méritée.

Je n’ai pas grand chose à dire de plus sur ce film très propre. Evidemment le cinéaste y à intégrer des petits problèmes de fond afin de donner plus de caractères à ses personnages. On ne prend pas forcément le temps de creuser tout cela, mais ça nous suffit.

J’ai eu l’impression de me retrouver pendant mes années d’étude aux concours de grandes écoles de cinéma Parisiennes et 1400 personnes collées dans un amphithéâtre trop petit. J’y ai également revu les années de faculté de médecine des mes amies que j’avais accompagné quelques fois pour réaliser à quel point les rumeurs étaient vraies.

Bref, un film français classique, agréable, à voir pour une moment de détente.

Bref, ci-dessous la bande-annonce :

2 pensées sur “Première année

  • 22 octobre 2018 à 21 h 08 min
    Permalink

    Ca vaut vraiment le coup de faire un film sur ce sujet ? J’ai l’impression que tout est dit en 30 min donc bof. Désolée.

  • 22 octobre 2018 à 22 h 18 min
    Permalink

    Et pourtant, ça se regarde bien 🙂 C’est le genre de film qui me fait souvent remarquer que la vie de chacun est intéressante et ferait un belle histoire sur écran géant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.