Raoul Taburin

Image titre : © Claire Nicol / CDF RA

Je ne connaissais pas du tout le jeune cinéaste Pierre Godeau. En me rendant en salle découvrir « Raoul Taburin », j’espérai voir une douce comédie portée par le talent de Benoît Poelvoorde.

Je dois avouer avoir été déçue. Décidément, nous n’arriverons jamais à adapter une BD au cinéma en France. L’oeuvre initiale de Jean-Jacques Sempé laissait pourtant la place à un long métrage qui se serait voulu rêveur. Malheureusement, le rythme pèse lourdement sur cette oeuvre qui ne réussit pas à atteindre la qualité de son modèle.

Malentendu ou malédiction, Raoul Taburin a construit sa réputation sur un mensonge. Le meilleur réparateur de vélo de son village est incapable de rouler sans tomber. Imposteur Ou victime ? La vérité finira par éclater…

Copyright – Sempé – GALLIMARD JEUNESSE

Que c’est dommage. Je m’attendais à de la poésie. Et pour tout dire il y en à. L’Histoire de cet homme n’est pas qu’une simple histoire de mensonge. L’essentiel vient du rêve, de la magie, lorsque ce vélo décide de faire briller son propriétaire aux yeux de tous.

Et pourtant, même ces 2 talentueux acteurs ne m’auront pas embarquée dans leur histoire. Le binôme Edouard Baer (Hervé Figougne) et Benoît Poelvoorde (Raul Taburin) fonctionne ensemble mais pas dans ce contexte. Ils étaient sur la même longueur d’onde sans pour autant être justes (désolée, j’ai du mal à exprimer mon ressenti).

Copyright Pan-Européenne – Kris Dewitte

Malgré un univers délicat et plaisant, j’étais face à un film creux, long, pénible. Je me suis ennuyée. Essayant de ne conserver en souvenir de l’oeuvre que les quelques séquences utopistes.

Je pense que la voix off y est pour beaucoup. Car finalement, on se laisse conter une histoire plutôt que d’y participer en s’attachant aux personnages. Il aurait fallu vite basculer dans un film classique, plutôt que de garder cette distance imposée par le narrateur.

Bref, je ne vous le déconseillerai pas, car il n’est pas foncièrement raté. Mais avec une telle matière, le résultat aurait pu être bien meilleur.

Ci-dessous la bande-annonce :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.