Consultez nos archives

Francis Lawrence (réalisateur de Je suis une légende ou encore Hunger Games : L’embrasement) revient sur nos écrans avec « Red Sparrow », un film d’espionnage façon année 90 qui me faisait de l’oeil depuis déjà de nombreuses semaines.

Et comme souvent, je suis tombée de haut. La bande-annonce réussie est bien loin du niveau du film d’une froideur à en geler un iceberg.

Suite à une chute, la jeune Dominika se voit obligée d’arrêter sa carrière de ballerine. Elle est alors recrutée par les services secrets russes qui souhaitent utiliser son charme comme arme. Entre manipulation et séduction, Dominika va s’embarquer dans des jeux très dangereux…

Red-Sparrow-film-espion-matthias-schoenaerts-egorov

Le cinéaste semble bien s’entendre avec son actrice fétiche (qui n’est en aucun cas sa fille, ni celle de Martin Lawrence ^^) au point de la pousser au nu intégral sur écran géant. Mouais, et bien je dois dire que c’est la seule chose originale de ce long-métrage.

Quel ennui ! On comprend assez rapidement où le scénario va nous mener et suivons donc patiemment le déroulé sans y porter un grand intérêt.

Cette oeuvre est simplement une mise en avant de son actrice phare, Jennifer Lawrence (Dominika), qui d’ailleurs ne livre pas une prestation exceptionnelle. Ses partenaires Joel Edgerton (Nate) et Matthias Schoenaerts (Ivan) et Charlotte Rampling (Matron), ne suffisent pas à lui porter secours dans ce thriller sans saveur.

Le film old school aurait pu faire appel à notre nostalgie de cette bonne vieille époque, mais même pas, ma déception était bien trop grande. Je m’attendais sincèrement à être menée en bâteau plutôt qu’à voire la construction professionnelle d’une prostitué insipide.

Et bien que le journal le Figaro ne soit pas en adéquation avec ma philosophie de penser, je dois dire que cette critique m’a bien fait rire :

Le-figaro-red-sparrow-critique-seance-prod

Bref, vous l’aurez compris, « Red Sparrow » est loin d’être une réussite. Je me ferai un plaisir de l’oublier rapidement.

Ci-dessous la bande-annonce :

  • Laura Août 28, 2018

    Je l’ai vu aussi et j’étais gênée tout au long de la séance : du nue intégral à tout va, du sexe trash. Pourtant vu la bande annonce je ne m’attendais pas à ça du tout.
    Par contre j’ai bien aimé l’interprétation de Jennifer Lawrence et perso j’avais pas tout compris depuis le début 🙂

  • Mary Août 28, 2018

    L’angoisse ^^

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

*