Shaka Ponk au Zénith Sud

Le groupe Shaka Ponk était sur les devants de la scène au Zénith Sud vendredi dernier. Après une année 2014 hyper productive, une tournée et deux albums, les crazy monkeys étaient de retour pour mettre le feu à Montpellier.

Ce groupe totalement déjanté est un véritable alien dans l’univers de la musique rock, leur style ne se limite d’ailleurs pas qu’à ce seul genre puisqu’ils côtoient également l’électro, le métal, le funk ou encore le hi-hop.

J’ai connu le groupe en première partie du concert d’Offsprings aux arènes de Nîmes il y a déjà 4 ans. Ils me semblaient assez fous et avaient mis une super ambiance, plutôt positif pour une première rencontre (contrairement aux papys qui sont ensuite entrés sur scène).

Afin de comprendre le pourquoi du comment, et surtout leurs orientations artistiques, il est intéressant de découvrir la genèse du groupe, on réalise alors mieux pourquoi cela a parfois tendance à partir dans tous les sens.

shaka-ponk-tournee-2015-black-aspe-monkey-album

Quoi qu’il en soit, j’avais assisté à un mix d’énergie, de technologies et de Rock’n’roll, j’avais hâte de voir comment ils avaient évolué.

J’étais cependant étonnée de me rendre à un concert à 19h et donc beaucoup moins surprise quand j’ai vu que la première partie commençait avec 1h de retard (GGggrrRRr pénible d’attendre pour rien debout dans la fosse).

C’est le groupe Ina Ich qui a eu le plaisir d’ouvrir le bal.  Cette musique est pour moi un peu douteuse, trop violente (en live en tout cas). La chanteuse cris, hurle ou parle alors qu’elle a une belle voix (c’est du gâchis), et surtout les paroles, bien qu’engagées, avaient tendance à me rebuter (mais euh, elle veut faire manger du chien froid aux gens ).

ina_ich_premiere_partie_zenith_montpellier_shaka_ponk

Heureusement pour nous, 30 min après Shaka Ponk faisaient une entrée fracassante sur scène.

A peine quelques instants de live et Frah le chanteur se jetait déjà dans la fosse. C’était dynamique, cadré et fou à la fois, old school mais technologique (tout le concert était filmé grâce à des GoPro placées astucieusement un peut partout).

Le concert était d’ailleurs sponsorisé par Virgin Radio qui nous a emmené faire un tour dans les coulisses de l’événement.

Bref, on s’est marré grâce à leur sympathie et leur générosité sur scène, et puis en plus de l’ambiance, le show visuel était impressionnant. Le fond de scène en 3D était parfaitement adapté aux divers univers des chansons et permettait aux artistes d’interagir avec tout en créant une véritable histoire.

Une super soirée !

Voici un extrait du concert (plus de vidéos ICI) :

Et quelques photos :

shaka-ponk-live-zenith-montpellier-seance-prod-1

shaka-ponk-live-zenith-montpellier-seance-prod-2

shaka-stageshaka-ponk-live-zenith-montpellier-seance-prod-3

shaka-stageshaka-ponk-live-zenith-montpellier-seance-prod-mary-juliane

shaka-stageshaka-ponk-live-zenith-montpellier-seance-prod-4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.