Consultez nos archives

« The predator » est de retour en salle. J’ai longuement hésité avant d’aller visionner la dernière réalisation de Shane Black. J’adore les deux premiers volets de la saga, mais j’ai arrêté de suivre les divers carnages sortis en salle sur la même thématique. Pourtant la critique m’intriguait et la curiosité a fini par l’emporter.

Bon, bon, bon. Et bien j’aurai mieux fait de m’en passer. Il est vrai que l’on est sur un tout autre registre que ce que l’on a eu l’habitude de voir. Un ton décalé qui pourra en satisfaire certains et aura au moins le mérite d’avoir une position originale.

Les pires prédateurs de l’univers sont à présent génétiquement modifiés et encore plus puissants grâce à l’ADN d’autres espèces. Seul un équipage d’ancien soldats accompagné d’une scientifique prendront le risque de les arrêter.

The-Predator-film-2018

Le cinéaste revient sur ce qu’il connait bien. De l’action et du comique. Pour certains cela sonnera comme un vent de fraicheur sur la franchise, pour d’autre comme moi, un film superficiel sans grand intérêt.

Je dois admettre que proposer un long-métrage décalé est tout à l’honneur du réalisateur. Il ne se passe pas 1 minute sans blague et cela permet de ne pas se prendre au sérieux (et surement de faire passer plus facilement certaines séquences). C’est clairement lourd mais assumé, alors pourquoi pas.

Mon plus gros problème a été les effets visuels. Non pas que je sois une puriste ou quoi que ce soit, mais les chiens aliens présentés au format entièrement numériques n’ont pas réussi à me convaincre. Les animations et leur intégration étaient beaucoup trop mal faites. Cela m’a sortie du film à chaque fois.

Avant de terminer, petit aparté sur le casting. En vedette, Boyd Holbrook (Quinn McKenna). Il sera notamment accompagné de Trevante Rhodes, Olivia Munn, Sterling K. Brown, le petit Jacob Tremblay et Alfie Allen que l’on est ravi de retrouver sur nos écrans.

Bref, une séquence de rigolade qui fait son job de divertissement mais était bien loin de mes attentes. Pour se refaire le premier opus au cinéma, on se retrouve sur le festival Effets Stars du 14 au 18 Novembre prochain.

Ci-dessous la bande-annonce :

  • Nom (Obligatoire)

  • E-mail (Obligatoire, mais ne sera pas rendu visible)

  • Site (Facultatif)

  • Commentaire (Obligatoire)

*