Un homme pressé

Malgré cette période intense de festival, il était impossible pour moi de ne pas reprendre rapidement mes séances de cinéma quotidiennes. L’inconvénient est que je n’ai pas eu le temps de tenir mis à jour mon blog en temps et en heure. Je risque donc de prendre beaucoup de raccourcis dans mes prochaines critiques, afin de rattraper mon retard. Désolée par avance.

Quoi de mieux que de reprendre avec un film ayant pour vedette Fabrice Luchini ? Réalisé par Hervé Mimran, le réalisateur de « Tout ce qui brille », j’ai eu le plaisir de visionner une comédie douce et originale qui m’a faite passer un agréable moment.

Alain, un célèbre homme d’affaire vit sa vie à 1000 à l’heure. Mais un jour, victime d’un accident vasculaire cérébrale, il est stoppé dans sa course. L’AVC ayant provoqué chez lui des troubles de la parole et de la mémoire, il est pris en charge par Jeanne, qui, à force de patience, réussira à lui apprendre à prendre le temps de vivre.

homme-presse-fabrice-luchini-cinema-francais

Comme souvent dans les comédie française, j’avais apprécié la bande-annonce et avais peur que toutes les bonnes séquences soient dedans.

Finalement ce long-métrage très tendre m’a beaucoup plu.

Fabrice Luchini (Alain) nous livre comme d’habitude une performance remarquable. Et le cinéaste, qui avait d’ores et déjà travaillé avec la charmante Leïla Bekhti (Jeanne), l’a choisi a raison, en tant que binôme du comédien principal.

Petit aparté, Gus (Sam) le chien, fait partie de la compagnie Dog Trainer, venue nous rendre visite sur le festival Effets Stars. Avec un CV comme ça, on lui souhaite à présent une longue carrière de chien de cinéma.

Bref, un film français sensible et délicat, à conseiller sans crainte.

Ci-dessous la bande-annonce :

4 pensées sur “Un homme pressé

  • 24 janvier 2019 à 12 h 31 min
    Permalink

    L’histoire est bien mais rien de transcendant. Un bon film du dimanche soir mais pas de quoi aller en salle à mon sens.

  • 5 février 2019 à 14 h 31 min
    Permalink

    sans abonnement je comprends, mais n’oublions pas que tout film est fait pour être vu au cinéma 🙂

  • 10 février 2019 à 15 h 17 min
    Permalink

    Dernièrement je suis allée en salle et grande surprise le prix du billet : 11,80€ !
    Ca fait cher les 2h. Alors oui je suis d’accord avec toi il faut préférer le cinéma mais là c’est du vol.
    Kinépolis à Nîmes pour ne pas le citer, si tu passes par là saches que je suis venue 1 fois mais on ne m’y reprendra pas !!

  • 12 février 2019 à 14 h 35 min
    Permalink

    haha, malheureusement c’est la tarif moyen aujourd’hui.
    Il faut savoir que les cinémas sont loins de toucher ces 11.80€, un grosse partie des recettes d’une entrée sont remises aux distributeurs du film.
    D’autre part, les gros cinéma permettent (via des subventions) aux petits cinémas de vivre. Il n’y a donc pas de guerre. Simplement une harmonie des tarifs en fonction du service proposé (confiserie, personnel, siège haut de gamme, taille d’écran etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.