Unfriend : Dark Web

Dernier film ciné de l’année pour moi puisque je m’absente à l’étranger pour un petit mois (c’est d’ailleurs pour cela que j’ai eu l’occasion de découvrir « Unfriend : Dark Web » quelques temps avant sa sortie en France).

Le cinéaste Stephen Susco (que je ne connaissais que pour The Grudge), nous présente là un film à petit budget, dont l’ingéniosité n’était pas loin d’en faire un succès. Seul hic, j’ai regardé ma montre au bout de 40 minutes, attendant alors que la fin me surprenne. Dommage, car plus de 45 min plus tard, j’étais toujours dans l’attente.

Une jeune homme trouve un ordinateur qu’il décide de conserver chez lui. Malheureusement pour lui, il mettra rapidement la main sur des fichiers inquiétants, et se retrouvera propulser avec ses amis, en plein cœur du dark web.

Unfriend-dar-web-horror

L’avantage de ce genre de film :

  • Le coût : $1 million
  • L’immersion du spectateur
  • L’originalité

L’inconvénient de ce genre de film :

  • La lassitude
  • Les limites scénaristiques

Le verdict est… mauvais. Le choix d’utiliser Skype comme caméra était judicieux. Il permettait de maîtriser de manière habile le suspens, sans trop en montrer. Pourtant le côté « toujours plus » fini par nous lasser. Et la chute n’en est que plus décevante. J’ai l’impression d’avoir perdu mon temps.

Je ne prends pas le temps de vous présenter le casting que je ne connaissais pas et qui n’a ici, rien d’extraordinaire.

Bref, un énième film d’horreur raté, qui aurait mérité quelques heures de travail en plus et un petit billet, pour basculer du côté des réussites.

Ci-dessous la bande-annonce :

Mary

Monteuse Vidéo, Réalisatrice, Assistante de production

4 pensées sur “Unfriend : Dark Web

  • 10 février 2019 à 15 h 12 min
    Permalink

    Mince dommage. Bon par contre les films d’horreur m’angoisse beaucoup trop au cinéma donc je passe mon tour !!

  • 12 février 2019 à 14 h 28 min
    Permalink

    Haha, pour certains je me déplace, mais ce qui me gonfle le plus dans les films d’horreur au ciné, c’est le public xD

  • 12 février 2019 à 15 h 05 min
    Permalink

    Ah oui le public….. pour tous les films en fait !
    Je m’étais déplacée pour voir 50 nuances de Grey dans une salle avec des ados attardées. Ricanement, insultes à tout va.

  • 12 février 2019 à 15 h 16 min
    Permalink

    Des imbéciles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.