Walter – Avant-première

Et c’est reparti, direction le Gaumont Multiplexe Montpellier pour rencontrer l’équipe du film « Walter ».

A ma grande surprise, le réalisateur Varante Soudjian n’était pas présent pour ce face à face, laissant place à une bande de jeunes comédiens qui m’étaient inconnus, mais semblaient avoir un fort succès auprès des jeunes spectateurs.

Les déguns accompagnés de Bambi et un 4ème acolyte, étaient en salle en début de séance pour nous parler de Walter. Quel carnage ! Une tempête est arrivée en salle. Vulgarité, lourdeur, incohérence, nous étions face à 4 gamins surexcités qui semblaient avoir pris certaines substances illicites et tentaient de faire rire par d’odieuses méthodes. J’ai eu envie de quitter la salle. Vraiment. Puis je me suis dit qu’il fallait donner une chance au film, le pitch étant classique mais potentiellement drôle.

J’ai vite regretté. Le scénario de départ n’était pas si mauvais. Mais, en ce qui me concerne, le long-métrage est gâché par ce duo marseillais que je ne tolère pas du tout !

Goran avait tout prévu. Braquer de nuit un supermarché, voler les diamants, s’enfuir. Mais c’était sans compter sur son équipe de bras cassés, et surtout Walter, vigile du supermarché et ancien chef de guerre africain…

walter-film-francais-critique-seance-prod-Varante-Soudjian

J’étais dans de mauvaises conditions dès le début. Karim ayant une fâcheuse tendance à hurler dans le micro, j’avais envie d’abréger la séance avant même qu’elle ne commence.

Evidemment la salle était remplie de fans (un peu comme pour Pattaya ou Le manoir, tout le monde est pote, frère, ça a le don de me gonfler, surtout que ce moment me paraissait incontrôlable). Après 45 minutes de mauvaises blagues, voir manque de respect, et une séance photo maîtrisée par le Gaumont, le film se lance enfin.

Catastrophe ! Je n’adhère vraiment pas à ces deux comiques de quartier. Pourtant, les binômes masculins jouant les idiots fonctionnent habituellement bien. Je pense à Bloqués ou Les Kaïra. Ici je ne dois simplement pas être la cible. L’impolitesse m’agace. Et entendre 4 fois le mot « encu** » en moins de 10 minutes ne me fait absolument pas rire.

Quel dommage, car comme l’a signalé un de mes camarades de séance, si la réalisation avait été une sombre comédie anglaise absurde et horrifique, où le vigile explose un à un ses ennemis façon 3eme degré, le long-métrage aurait pu fonctionner.

Au lieu de cela, j’avais l’impression d’être dans un mauvais TV film M6 pour adolescents.

walter-alban-ivanof-david-salles

Récemment, j’ai plutôt venté les mérites du casting des derniers films vus en salle. Pour une fois, je vais devoir le désapprouver totalement.

Issaka Sawadogo (Walter, le vigile) a une vraie gueule, oui, mais être entouré de pseudo amateurs tels que Karim Jebli (le déguns 1) ou Nordine Salhi (le déguns 2) ne mettra pas son talent en avant. Samuel Djian, alias Bambi, sort un peu du lot et me fait penser par son physique à un Shia LaBeouf version frenchy.

En comédiens confirmés nous retrouvons Alban Ivanov (Goran) et Judith El Zein (Laurence, la femme de Walter) qui ne réussissent pas à sauver l’honneur du film. Quand au surjeu de David Salles (le patron) il ne fait qu’accentuer le ridicule de la mise en scène…

Vous l’aurez compris, il manque énormément d’éléments à cette oeuvre pour en faire un bon film. Le réalisateur très scolaire n’est sûrement pas le plus fautif. Mais le manque de créativité et la grossièreté de son binôme phare enterre cette oeuvre avant même sa distribution.

Bref, loin d’être mon genre je vous le déconseille fortement. A moins que vous fassiez partie du public attendu, car après 2 films en moins d’1 an, les déguns sont déjà en train de préparer la suite de leur premier long-métrage… Je vais aller me mettre en boule dans un coin pour oublier…

« Walter », en salle le 20 Mars prochain.

Ci-dessous la bande-annonce :

4 pensées sur “Walter – Avant-première

  • 2 mars 2019 à 14 h 15 min
    Permalink

    Non mé tro pas. Les deguns c le feu. Ta ri1 compri o film !

  • 2 mars 2019 à 14 h 17 min
    Permalink

    hahaha, Tom tom, je t’ai reconnu, tu viens de me tuer xD

  • 4 mars 2019 à 11 h 39 min
    Permalink

    Déjà rien que la bande d’annonce ca s’annonce lourd comme film.
    Et puis le principe de gueuler en avant première m’est insupportable.
    Je passe largement mon tour !!!

  • 4 mars 2019 à 13 h 41 min
    Permalink

    Je n’avais pas regardé la bande-annonce, je m’étais simplement dit « cool, une avant-première » 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.